Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement  / Mouvement 2021 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte rendu du groupe de travail du mardi 27 avril 2021

samedi 1er mai 2021

ont été abordés les points suivants : mouvement intra-départemental cette année, l’envoi des documents justifiant les situations médicales, les congés parentaux, les postes à profil, les conditions d’attribution de postes pour les stagiaires CAPPEI, les Congés de Formation Professionnelle, les enseignant.es remplaçant.es, les situations particulières nominatives concernant le mouvement intra.

Présents

Administration : Secrétaire général (SG), personnels administratifs : 2

Syndicats : FO:2 SE-UNSA : 2 SGEN-CFDT : 1 SNE:1 CGT :1

SNUipp-FSU : Hélena Sampaio Lopes, Romain Roger, Didier Lafiton

Le SNUipp- FSU intervient sur les conditions chaotiques du mouvement intra-départemental cette année. Avec l’avancement des vacances scolaires, les collègues n’ont eu que quelques jours pour appeler les écoles et la circulaire, avec ses très nombreuses annexes étaient illisibles. Il rappelle par ailleurs son opposition à la saisie de deux voeux larges et réclame à minima le retour à 13 zones géographiques, d’autant que les zones choisies par le directeur académique sont très étendues. Un collègue souhaitant être à Laon peut se retrouver au Nouvion en Thiérache et ce à titre définitif !

Le SNUIpp-FSU continue de dénoncer l’absence de transparence du mouvement, la suppression des CAPD rendant le contrôle de l’équité impossible pour les représentant.es du personnel.

Le SNUipp-FSU demande jusqu’à quelle date l’envoi des documents justifiant les situations médicales peut se faire, les délais étant parfois importants dans le département avant d’obtenir un rendez-vous. Le SG répond que les situations seront prises en compte jusqu’en juin mais qu’il vaut toujours mieux envoyer les documents justificatifs le plus tôt possible, pour éviter les impairs.

Le SNUipp-FSU interpelle le SG sur les congés parentaux, les collègues n’étant pas incité.es à en prendre puisqu’ils ou elles perdent leur poste. Par ailleurs, ces collègues se retrouvent obligés d’émettre des voeux larges alors qu’on leur retire leur poste : c’est la double peine. Le SG répond que les collègues perdent leur poste seulement après un an de congé parental.

Le SNUipp-FSU intervient sur les postes à profil. Les collègues bénéficient-ils encore d’une année probatoire durant laquelle il conserve leur poste à titre définitif ? Le SG répond que la volonté administrative est de titulariser à titre définitif le plus de personnels possible, et donc que ce n’est plus le cas. Le SNUipp-FSU rappelle son opposition aux postes à profils, ces derniers étant attribués par une commission subjective, sans critères de départage objectifs et rappelle son attachement au critère de l’AGS comme critère d’attribution de poste.

Le SNUipp-FSU demande les conditions d’attribution de postes pour les stagiaires CAPPEI. Conservent-ils leur poste à titre définitif durant les deux ans de formation ? Doivent-ils re-postuler sur leur poste provisoire quand ils l’obtiennent ? Là encore, le SG répond que les modalités évoluent et que l’objectif est d’avoir le plus de collègues spécialisé.es dans des postes leur correspondant.Le SG précise que les collègues restent titulaires du poste initial pendant la durée des deux ans.

Le SNUipp-FSU intervient sur les Congés de Formation Professionnelle : en effet, une collègue n’a pas obtenu de réponse concernant sa demande de CFP et une autre s’est vue refuser six mois de formation complémentaire nécessaires à son cursus alors qu’elle n’avait bénéficié que de 6 mois en 2020/2021. Le SG répond que seules 12 demandes ont été faites cette année dans l’Aisne et que donc le quota de mois de CFP attribué par le rectorat à notre département n’était pas atteint. Le SNUipp-FSU répond qu’il ne comprend donc pas pourquoi la collègue a essuyé un refus. Le SG dit que les deux situations seront à nouveau étudiées.

Concernant les enseignant.es remplaçant.es, il semblerait qu’il n’y ait pas de critère objectif de départage pour distinguer les remplaçant.es de proximité des remplaçant.es départementaux. Cela peut fluctuer en fonction des années, en fonction des nécessités de service. Les deux zones géographiques Nord et Sud sont en gros les 4 zones géographiques du mouvement Nord/Sud. Le SG dit qu’un groupe de travail spécial remplaçant.es va être mis en place pour améliorer le fonctionnement des remplacements, à l’instar des groupes Blanchet pour la direction d’école.

Le SNUipp-FSU expose ses situations particulières nominatives.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 02- 4, rue Proudhon - 02700 Tergnier
- Tél. : 03 23 38 09 84
- mail : snu02@snuipp.fr

Pour nous trouver :


Agrandir le plan