Retour accueil

fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte rendu du groupe de travail du 10 avril

samedi 10 avril 2021

ont été abordés les points suivants : La circulaire mouvement intra départementale, Vœux géographiques, cappei, zil, erea, Les Fonctionnaires stagiaires et le M2.

Présents  : Pour l’administration : M. le secrétaire général, M. l’IEN adjoint.

Les organisations syndicales : Pour le SNUipp-FSU : Héléna Sampaio-Lopes, Jean-Pierre Clavère, fabienne Thévenin

SE : 2, FO : 2, Sgen : 2, SNE :1

1) La circulaire mouvement intra départementale.

Le SNUipp-FSU souligne la complexité et la non exhaustivité des informations de la circulaire mouvement par :
-  une accumulation d’annexes qui rend la lecture et sa compréhension très fastidieuses.
-  L’absence d’un document qui liste les priorités des personnels (comme nous l’avions les années précédentes).

Pour le SNUipp-FSU, les organisations syndicales auraient dû être conviées à sa rédaction. Cela aurait évité bon nombre d’incompréhensions et permis davantage de précisions.

L’administration répond qu’il s’agit d’une organisation nouvelle qui s’inscrit dans les lignes directrices de gestion (LDG) académique.

Le SNUipp-FSU demande des précisions sur les éléments du barème, notamment sur l’année N qui est prise en compte dans son calcul car cela est surprenant et différent des années précédentes.

L’administration estime que l’ancienneté générale des services est arrêtée au 1er septembre 2021. Finalement après interrogation, il s’avère que l’administration retient que l’Ancienneté générale des services est arrêté au 01/09/2020

Le SNUipp-FSU souligne que cette année N posera problème pour certaines catégories de personnels, comme les remplaçants, pour qui l’année 2021 n’est pas terminée et qui pourraient prétendre à certaines bonifications s’ils finissent leur année en REP par exemple.

L’administration n’a vraisemblablement pas imaginé ce scénario. Face aux remarques, elle invite les enseignants à joindre la cellule d’écoute mise en place jusqu’aux résultats du mouvement en juin, y compris pendant les vacances d’avril. Actuellement les horaires sont les suivants : 8H30- 12H00, 14H00- 17H00. A la rentrée des vacances d’avril, les horaires devraient être plus larges : 8H00- 18H00 sur les 4 derniers jours de saisie. Cette cellule d’écoute permettra de donner des réponses directes ou différées selon la complexité de la situation.

2) Les points particuliers.

Le SNUipp-FSU exige que les enseignants victimes d’une mesure de carte scolaire n’aient pas de vœux larges à faire. Il est scandaleux de faire subir à ces collègues une double peine : celle d’avoir perdu leur poste et celle d’en obtenir un non désiré.

Suite à notre intervention auprès du DASEN, ce dernier confirme qu’il n y aura pas d’obligation de faire de vœu géographique s’il y a une mesure de carte scolaire.

Concernant les CAPPEI et leur obligation de participer au mouvement, le SNUipp-FSU a obtenu la confirmation que les personnels concernés gardent leur poste à TD et ne doivent faire des vœux précis sur le CAPPEI.

Concernant les postes bloqués à l’EREA, le SNUipp-FSU rappelle que l’administration insiste sur la stabilité des équipes concernant les écoles mais ne le permet pas concernant l’EREA. On ne doit pas refuser à des personnels l’accès à ces postes spécifiques. Il est préférable que ces postes soient pourvus par des enseignants demandeurs plutôt qu’attribués par défaut à de jeunes collègues entrant dans le métier.

L’administration reconnait notre analyse et invite les enseignants à formuler un courrier qui stipule leur volonté d’être affecté à l’EREA en plus de le mettre en premier vœu dans la liste de leur mouvement.

Concernant la situation des remplaçants, le SNUipp-FSU questionne sur les critères qui ont permis de sélectionner les ZIL qui deviendraient titulaires départementaux et ceux qui deviendraient titulaires de proximité, sachant que l’extrême majorité d’entre eux ne souhaitent pas devenir titulaires départementaux. Le SNUipp-FSU demande également que ce personnels aient une bonification carte scolaire et n’aient pas vœux larges à faire.

Suite à notre intervention auprès du DASEN, ce dernier confirme qu’ils auront une bonification et qu’il n’y aura pas d’obligation de faire de vœu géographique.

3) Les Fonctionnaires stagiaires et le M2.

Le SNUipp-FSU demande des précisions sur le barème des fonctionnaires stagiaires, comment sera calculer leur AGS et comment ils seront affectés L’administration ne peut donner une réponse générale sur leur AGS car certains FS peuvent avoir une ancienneté dans un autre corps dont il faudra tenir compte. Quant à leur affectation, ce sera assimilé à un « mini mouvement ». La liste des postes leur seront transmis et ils seront classés en fonction de leurs vœux et de leur rang au concours.

En ce qui concerne les M2, il y aura également un « mini mouvement ». Les postes qui leur seront proposés seront sélectionnés afin de leur éviter des doubles niveaux, des CP et des postes en éduction prioritaires. Tout cela en prenant en compte leur lieu de résidence.

En conclusion, le SNUipp-FSU déplore l’absence de réponse sur certains points et continuera à intervenir pour exiger des réponses claires et une information transparente aux collègues.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 02- 4, rue Proudhon - 02700 Tergnier
- Tél. : 03 23 38 09 84
- mail : snu02@snuipp.fr

Pour nous trouver :


Agrandir le plan