Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Remplacement 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte rendu du groupe de travail remplaçants du 19/03/2021

samedi 20 mars 2021

D’importants changements

Présents  : Administration : Mme Dehouck, M. Bouvet, M. Leon CPC, M. Thébault , Mme Courleux adjointe à M.Pinel

SNUipp-FSU : Héléna Sampaio-Lopes, Hélène Allanic, Fabienne Thévenin

FO :1 SE-UNSA :2 SNE :1 SGEN-CFDT : 1

Le Secrétaire Général présente la situation du remplacement en affichant 80% de classes remplacées en moyenne. Moyenne qui varie selon les pics d’absences à certaines périodes de l’année.

Actuellement, il y a 270 enseignants remplaçants et les deux objectifs visés, à moyen constant, sont d’améliorer l’organisation départementale du remplacement et d’améliorer les conditions de travail des remplaçants. Pour cela, le SG annonce :
-  qu’il y aura un renforcement de l’organisation grâce à deux gestionnaires départementales.
-  Il y aura désormais des titulaires remplaçants départementaux gérés par la DIPRED et des titulaires remplaçants de proximité gérés par les circonscriptions. Les titulaires départementaux regroupent les « anciens BDI » et les « anciens BFC » et d’ « anciens ZIL ». Il n’y aura donc plus de distinction BDI et BFC. Les titulaires remplaçants de proximité sont les « anciens ZIL ». Parmi les 90 ZIL actuels, 60 d’entre eux deviendront des titulaires remplaçants de proximité qui seront appelés par les circonscriptions dans le cadre des remplacements d’absence immédiats et 30 d’entre eux deviendront des titulaires remplaçants départementaux qui seront amenés à assurer les autres remplacements de natures différentes : congés de formation, décharges… sur une des deux zones : la zone nord ou la zone sud. Les remplacements de la zone nord seront assurés par 102 titulaires remplaçants départementaux et ceux de la zone Sud par 103. Le SG assure que tous les remplaçants garderont leur école de rattachement, qu’il n’y aura pas de changement d’affectation et qu’il y aura une attention à la répartition géographique.

Le SNUipp-FSU a exprimé son refus de cette nouvelle organisation. La transformation de 30 ZIL en titulaires départementaux et l’abandon de la distinction des BDI et BFC n’est pas admissible. Si le secrétaire général assure que l’un des objectifs de cette nouvelle organisation est d’améliorer les conditions de travail des remplaçants, le SNUipp FSU s’appuie sur son enquête auprès des remplaçants et sur sa propre analyse pour démontrer que les ZIL qui deviendront des titulaires départementaux seront amenés à faire plus de kilomètres et devront assurer des remplacements de longue durée, ce qui n’est pas dans la nature du poste sur lequel ils sont titulaires.

Le SNUipp-FSU s’offusque que de telles modifications n’aient pas été proposées lors des CTSD et des CDEN carte scolaire. Pour le SNUipp-FSU, quoiqu’en dise le secrétaire général, il y a bien changement de poste et il demande que tous les remplaçants obtiennent, a minima, une priorité au mouvement (par conséquent un courrier doit leur être adressé avant le début de la date de saisie du mouvement). Le SNUipp-FSU demande également qu’une réunion d’informations avec les personnels concernés soit organisée avant le mouvement afin de les avertir des changements.

Suite à son enquête, le SNUipp-FSU dénonce le manque d’informations données par l’administration sur les conditions de remplacement (horaires de l’école, niveau…) et sur les indemnités. Il dénonce les irrégularités de paiement de ces dernières, notamment lorsque l’enseignant.e remplace en SEGPA ou en ULIS second degré. Il regrette le manque de considération des supérieurs hiérarchiques pour les enseignant.es remplaçant.es et constate depuis de nombreuses années une carrière à l’avancement ralenti par rapport à d’autres catégories de PE (due à des notes ou des avis plus défavorables). Le SNUipp-FSU demande également que le mercredi soit travaillé sur la base du volontariat.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 02- 4, rue Proudhon - 02700 Tergnier
- Tél. : 03 23 38 09 84
- mail : snu02@snuipp.fr

Pour nous trouver :


Agrandir le plan