Retour accueil

Vous êtes actuellement : Commissions  / CDEN 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte-rendu du CDEN du 12 novembre 2020

samedi 14 novembre 2020

Présents :

Pour l’administration :, monsieur le directeur académique, monsieur le secrétaire général et deux personnels administratifs.

Elus : conseiller(e)s départementaux : circonscriptions d’ Hirson, Chauny, Château-Thierry

Maires : deux représentant.es

Associations de parents d’élèves : FCPE(3), UNAPE(1)

FSU : Guillaume HILY, Héléna SAMPAIO LOPES, Christine BOURRET, Christophe BOUCHEZ

Unsa : 2 représentantes

FO : deux représentants

SGEN : un représentant

Déclarations préalables FSU, Unsa, FO, SGEN

Le président du conseil départemental annonce le recrutement de 73 personnes en CDD de 35 heures en appui dans les collèges.

L’IA-DASEN annonce que les parents opposés au port du masque à 6 ans sont très peu nombreux. Par rapport aux lycées, il dit que le ministre de l’Education Nationale permet de faire des hybridations avec des groupes allant jusqu’à 50%, les 50% étant un plafond et non un objectif à atteindre. La FSU intervient sur la difficulté à effectuer le tracing des cas. L’IA-DASEN : 80 personnes par jour travaillent à cette fin dans le département.

Approbation du PV du CDEN du 5 mai 2020 à l’unanimité.

Statistiques 2020 (présentation par l’IA-DASEN)

480 écoles dans l’Aisne en 2020. 14 écoles ont 12 classes et plus. La carte d’identité du département est de 2-3 classes.

La FSU dénoncent les conventions ruralités et demande quand même que les très grosses écoles soient séparées.

L’IA-DASEN dit que cette option peut être envisagée dans les textes. 47938 élèves en 2020 (49127 élèves en 2019 soit 1189 élèves de moins). La diminution des effectifs est plutôt globale sur le département (non localisée). 91 élèves de moins de 3 ans en moins.

20,95 d’élèves par classe en moyenne dans l’Aisne (22, 28 en moyenne en France.)

L’IA-DASEN fait mention de chiffres, qu’ils soient en éducation prioritaire, en milieu urbain ou en milieu rural, plus bas que les moyennes nationales et qualifie donc cette moyenne de confortable.

- 158 élèves à la rentrée dans l’enseignement privé

Concernant les enfants de moins de trois ans, l’IA-DASEN fait mention d’une légère baisse des effectifs. La FSU mentionne le fait que dans certaines écoles, ils ne puissent pas être inscrits. Le maire de Pouilly sur Serre fait le même constat dans son école de quatre classes.

Au collège, les effectifs montent un peu dans le public au collège mais baissent un peu dans le secteur privé.

SEGPA : 987 élèves en 2020 (-10 par rapport à 2019). 17 SEGPA réparties dans les 57 collèges.

La FSU intervient pour dire que nombre d’élèves ne sont pas admis faute de place. Ces élèves ne sont pas pris en charge pour la lecture dans l’enseignement ordinaire (car les enseignants du second degré ne sont pas formés), ce qui dans un département très affecté par l’illettrisme est inadmissible.

La FNEC-FP-FO intervient pour demander des postes et non seulement des heures supplémentaires. Elle dit que ce n’est pas au professeur de SVT par exemple à apprendre à lire à ses élèves, que cela devrait être un pré-requis de primaire.

25,3 élèves par division au niveau national et 24,7 dans l’Aisne. En éducation prioritaire : 22,39 élèves par classe dans l’Aisne.

Post-bac : 1698 étudiant.es (+95)

Résultats aux examens :

DNB : 88,4%de réussite dans l’Aisne (84,8% en 2019 dans l’Aisne), 90,7% au niveau académique (87,4% en 2019).

Baccalauréat : on passe de 84,3 % de réussite en 2019 à 95,2% en 2020 dans l’Aisne.

C’est dans la voie professionnelle que le taux de réussite est le plus bas. Augmentation du taux de passage en 2nde générale et technologique (57,0% en 2019 et 58,8% en 2020) mais on reste en dessous de la moyenne nationale et académique (67,8%).

Pôles Inclusifs Accompagnement Localisés :

79 dans l’Aisne. 1038 accompagnant.e .s (AESH) et 1536 élèves handicapés accompagnés.

La FSU intervient pour dire que sur le terrain la favorisation de l’autonomie des élèves n’est pas forcément bien perçue. La FSU dénonce le faible volume horaire des accompagnant.e.s qui conduit à des salaires très faibles. Modifications des horaires scolaires

Six communes du département demandent des modifications horaires. 14 écoles sur le département restent à 4 jours et demi (6 communes dont la ville d’Hirson).

Renouvellement des DDEN :

Une seule candidature sur Château-Thierry. La présidente de l’association des DDEN fait part de la difficulté de recrutement.

La FSU intervient en indiquant à l’IA-DASEN que souvent les DDEN sont des retraité.e.s du premier degré et qu’il serait intéressant de leur faire part. Approuvé à l’unanimité.

La FSU intervient pour demander où en est le plan numérique départemental. L’IA-DASEN dit que les installations de certains ordinateurs ou TBI devraient être faites d’ici fin janvier. L’ENT devrait être installé dans toutes les écoles. Dotation globale (demandée par la FSU) : 3500 tablettes Ipad.

La FSU interroge concernant la dotation du pack promis aux enseignant.e.s T1. L’IA-DASEN répond que le pack est composé d’un ordinateur, d’un vidéoprojecteur, d’une imprimante et d’une caméra numérique qui n’a effectivement pas encore été distribué et qui le sera plus tard.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 02- 4, rue Proudhon - 02700 Tergnier
- Tél. : 03 23 38 09 84
- mail : snu02@snuipp.fr

Pour nous trouver :


Agrandir le plan