Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement  / Mouvement 2018 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail

Déclaration préalable à la CAPD du 06 février 2018

mardi 6 février 2018

voir ci dessous

Le SNUipp-FSU encourage l’indispensable inclusion des enfants handicapés à l’école mais nous nous inquiétons fortement de la mise en place forcée de celle-ci. L’enseignant(e) se retrouve trop souvent seul(e) à gérer des enfants manifestant des troubles de comportement sévères en plus de sa classe. L’instruction des dossiers est souvent trop longue et l’aide apportée dépend de la demande des parents. Trop de collègues se retrouvent en souffrance avec des élèves ingérables. Aucune formation n’est donnée et aucune aide humaine n’est apportée. Quand un AESH est absent (e), quand AESH il y a, il n’est pas remplacé mais l’enfant reste à la charge de l’enseignant(e). Quand il y a des coups, des morsures, des griffures, l’enseignant(e) n’a aucun moyen d’isoler l’enfant ou de contenir cette violence. L’adaptation augmente considérablement la charge de travail de l’enseignant(e), ce qui n’est pas pris en compte dans notre temps de travail. Le SNUipp-FSU exige depuis de nombreuses années une diminution du temps de travail des enseignant(e)s. Les 108 heures annualisées n’ont plus aucun sens, étant largement dépassées. Une première étape réside dans la suppression des APC.

Le SNUipp-FSU s’inquiète en voyant l’augmentation de la souffrance au travail des collègues et l’insuffisance de moyens mis à leur disposition en matière de médecine préventive. Le ministère de l’éducation nationale ne remplit pas son obligation de préservation de la santé au travail de ses agents, ce qui est d’autant plus choquant que les enseignants du premier degré travaillent avec de jeunes enfants.

Concernant la liste d’aptitude des directeurs ou directrices d’école, le SNUipp-FSU demande que toutes les demandes soient acceptées.

Le SNUipp-FSU vous demande la plus grande bienveillance quant aux demandes de permutations informatisées. En effet certains collègues vivent des situations familiales ou personnelles très complexes. C’est pourquoi nous vous demanderons également d’accorder les INEAT EXEAT.

De plus, nous vous demandons d’accepter les demandes de permutations informatisées arrivées hors délai de façon à ce que les collègues ne perdent pas leurs points de renouvellement.

Concernant la circulaire pour le mouvement départemental, le SNUipp-FSU se félicite que la grande majorité de nos propositions aient été retenues, en particulier le retrait de la note du barème. Le SNUipp-FSU exige néanmoins le retrait du vœu géographique obligatoire au deuxième mouvement, celui-ci ayant largement montré son inefficacité et la suppression des postes à profils. Une attribution de poste doit se faire au barème.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 02- 4, rue Proudhon - 02700 Tergnier
- Tél. : 03 23 38 09 84
- mail : snu02@snuipp.fr

Pour nous trouver :


Agrandir le plan